MassageAction le chef de file du massage sur chaise au Québec
Les massages à l’école, une habitude à prendre !



Nous sommes une école primaire de 93 élèves, située au cœur d’un petit village nommé Saint-Simon.  Suite à un article vu dans un journal par une de nos enseignantes, nous avons décidé de nous informer sur un nouveau projet qui, nous semblait-il, pourrait être profitable pour nos élèves et nos enseignants… les massages à l’école.

Sujet méconnu, idées préconçues, manque d’informations, sont autant de facteurs qui rendent les écoles hésitantes à tenter l’expérience.  Quoi qu’il en soit, nous avons obtenu l’accord des parents par écrit et nous avons décidé d’aller de l’avant avec ce projet.

Nous avons donc fait appel à Monsieur Pierre Blais de Massage Action, il a passé 4 après-midi chez nous à raison d’environ 25 minutes par classe à chaque jour.  Voici donc les commentaires de nos enseignants suite à la venue de M. Blais :

 

  • Enseignante de maternelle : Jacinthe Vermette

M. Blais est venu nous enseigner une petite routine de massage très simple et adaptée pour tous les âges, même mes petits mousses de 5 ans réussissent parfaitement à l’exécuter.  À l’occasion, nous nous offrons un petit plaisir, une petite détente à l’aide de cette routine de massage et c’est une excellente activité de transition.

  • Enseignante de 1ère année : Sylvie Morin

Dans ma classe de première année, le massage a su créer un climat de saine coopération.  Je constate souvent que mes amis compétitionnent entre eux, se jalousent…, sont individualistes et peu porté à l’aide mutuelle.  Cette activité a poussé chaque élève a apprécier l’autre, voire même, à l’aimer à travers des gestes de douceurs qui apportaient le bien-être.  Suite à cette activité, j’ai pu voir des étincelles dans les yeux de certains enfants plus distants, d’autres, se jeter spontanément dans les bras l’un de l’autre.  Mon climat de classe ne peut qu’en être bonifié !  Merci beaucoup Pierre !

  • Enseignante de 2e et 3e année : Chantal Rodrigue

Pendant les périodes de massages, j’ai observé différents comportements chez mes élèves.  Au début de l’expérimentation, certains élèves semblaient très mal à l’aise de recevoir le massage.  À mesure que les jours passaient, le malaise semblait diminuer.  Curieusement, ces enfants étaient ceux pour lesquels on se questionne à savoir si l’encadrement familial est suffisant.  Dans d’autres cas, j’ai été témoin de rapprochements entre les élèves; les câlins étaient fréquents à la fin des périodes de massages.  En questionnant les élèves, je m’aperçois qu’ils sont capables de verbaliser l’effet que leur fait un massage en classe.  Ils disent que le massage les calme, qu’il leur donne les bienfaits d’une pause allongée sur leur lit.  Il semblerait que les apprentis masseurs réussissent à provoquer l’effet apaisant d’un massage professionnel chez leur compagnon de classe.  Jusqu’à maintenant, je n’ai que des commentaires positifs.

  • Enseignante de 3e et 4e année : Geneviève Benoit

Dans la dernière semaine, nous avons eu la chance de participer à un atelier de massage avec monsieur Pierre Blais.  Cette activité d’une duré de vingt minutes fût très appréciée par les élèves de ma classe et par moi-même.
Cette activité permettait aux élèves d’apprendre plus d’une dizaine de petites techniques de massage.  Lors de ces séances, les élèves, en équipe de deux, appliquaient les techniques enseignées par M. Blais.

Durant cette activité, j’ai pu remarquer que tous les enfants étaient très calmes et très attentifs aux techniques de massage.  La classe était plongée dans un très grand calme et je vous dirais que la participation était encore plus grande auprès des enfants plus agités habituellement.  Choses surprenante, c’est eux qui me demandaient quand est-ce que les massages avaient lieu dans la journée.  De plus, cette activité s’est transportée dans plusieurs maisons, car les élèves de ma classe ont fait des massages à leurs parents et ce, au grand plaisir de ces derniers.

Dans les prochaines semaines, je vais continuer cette expérience avec mes élèves, car je crois que cela aide énormément pour la concentration des élèves en classe.

Donc, je recommande fortement cette activité dans toutes les classes, puisque cela nous permet de s’arrêter et de relaxer pour mieux apprendre.

  • Enseignante de 5e et 6e année : Éliane Daigle

J’aimerais raconter comment s’est déroulée l’expérience de la routine de massage dans ma classe de 5e et 6e années. 
Lors des deux premières journées, il n’y eu que très peu de participations de la part de mes élèves.  Je peux vous dire que j’étais très déçue…Je me suis dit que c’était peut-être de la gêne, l’effet de gang, etc.  Bref, on se pose beaucoup de questions dans ces moments-là !  À la troisième journée, quelle ne fût pas ma surprise de constater que tous mes élèves se sont installés pour donner et recevoir les différentes techniques de massage.  J’étais très contente de voir qu’ils prenaient leurs rôles très aux sérieux !  De plus, ils m’ont avoué qu’ils se sentaient tellement bien et détendus après la routine…
Finalement, j’aimerais ajouter que M. Pierre Blais est un homme sympathique et il prend le temps d’expliquer la routine du massage aux élèves.  Je conseille donc aux autres écoles de faire appel à Massage Action afin de faire vivre une expérience enrichissante aux élèves.

  • Enseignant en éducation physique : Harold Fillion

En tant qu’éducateur physique, je me suis permis d’assister à la première formation avec les élèves de 2e-3e année.  Je voulais connaître les bienfaits que le massage peut apporter chez l’enfant.

J’ai remarqué que les élèves étaient très réceptifs et qu’ils aimaient donner un massage à un ami.  Ils aiment faire plaisir et le massage devient un outil facile à utiliser.  Pendant qu’ils se donnaient les massages, j’ai remarqué certains changements dans le climat de classe.

Les tensions diminuaient de plus en plus, les élèves se faisaient plus confiance, les bruits ou gestes dérangeants devenaient pratiquement inexistant.  À la fin, je trouvais le climat très serein.

Je vais sûrement utiliser le massage dans mes périodes de retour au calme (à la fin de mes cours).  Je trouve que cette activité me permet de sensibiliser mes élèves sur la gestion du stress qui fait partie de notre compétence d’adopter un mode de vie sein et actif.

Merci pour la formation !

CMS WebsiteBaker - Conception : @C.Consultant, groupe Sonac
--